Imprimer

Les mesures de poids de Zakât Al-Fitr

Écrit par Markaz Al-Forqane. Publié dans Actes d'adoration.

Les mesures de poids de Zakât Al-Fitr

Par Sheikh Dr. Mohammad Ali Ferkous - qu'Allah le préserve
Professeur à la Faculté des Sciences Islamique de l’Université d’Alger


L'administration du site web officiel de son éminence Sheikh Mohammad Ali Ferkous -qu'Allah le préserve- a publié le tableau suivant permettant de savoir les mesures de poids obligatoires de "Zakât Al-Fitr" (l’aumône qu’on offre aux pauvres à la fin du Ramadan) :


Semoule

2000 grammes

Raisin sec

1640 grammes

Farine

1400 grammes

Couscous

1800 grammes

Lentilles

2100 grammes

Couscous à gros grains

2000 grammes

Haricots secs

2060 grammes

Datte

1800 grammes

Pois concassé

2240 grammes

Pois chiche

2000 grammes

Blé

2040 grammes

Riz

2300 grammes


 Source : www.ferkous.com 

Imprimer

Avis religieux sur le versement de Zakât Al-Fitr en espèces

Écrit par Markaz Al-Forqane. Publié dans Actes d'adoration.

Avis religieux sur le versement de Zakât Al-Fitr en espèces

Par le Sheikh, l’Imâm Abdelaziz Ibn Bâz - qu’Allah lui fasse miséricorde
Ancien Mouftî d'Arabie Saoudite - www.alifta.net.


Louange à Allah, Seigneur des mondes, et que la prière et le salut d'Allah soient sur Son Messager, Mohammad, sur sa famille et sur tous ses compagnons. Après ce préambule; Nombreux sont les frères qui m'ont questionné au sujet du versement en espèces de l'aumône légale de la fin du mois de Ramadan "Zakât Al-Fitr" . En voici la réponse :

Il n'est pas sans savoir pour tout musulman doté d'un minimum de clairvoyance que le pilier le plus important de la religion musulmane est l'attestation de foi qu'il n'y a d'autre divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah et que Mohammad est le Messager d'Allah. Cette formule impliquant, pour sa première partie, qu'il n'y ait qu'Allah qui soit adoré, Seul, et pour sa deuxième partie, qu'Allah (Glorifié soit-Il) ne soit adoré qu'à travers ce qui a été légiféré par le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam).

L'aumône légale de la fin du mois de Ramadan "Zakât Al-Fitr" est un acte d'adoration selon le consensus des musulmans, et la base pour les actes d'adoration est l'abstention; il n'est permis à quiconque d'accomplir un acte d'adoration que si ce dernier a été authentiquement rapporté du sage législateur (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), celui, de qui Allah a dit (Exalté soit-Il): {et il ne prononce rien sous l’effet de la passion}; {ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée} , et le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit à ce sujet: (Celui qui innovera dans notre religion des choses qui n'en font pas partie, qu'on les lui rejette), (Tout acte non conforme à nos enseignements est à rejeter), et il a expliqué (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), comme cela est rapporté dans les Hadiths authentiques, que l'aumône légale de la fin du mois de Ramadan "Zakât Al-Fitr" est d'un "Sâ`" de nourriture, de dattes, d'orge, de raisins secs, ou de "Aqat". Al-Boukhârî et Mouslim ont rapporté (qu'Allah leur fasse miséricorde) que `Abd-Allah ibn `Omar (qu'Allah soit satisfait des deux) a dit: (Le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) prescrivit pour l'aumône légale de la fin du mois de Ramadan "Zakât Al-Fitr" une mesure "Sâ`" de dattes, ou une mesure "Sâ`" d'orge, pour toute personne, esclave ou libre, homme ou femme, enfant ou adulte, parmi les musulmans. Il ordonna qu'elle soit versée avant de sortir pour la prière (de la fête).), et Abou Sa`îd Al-Khodhrî (Qu'Allah soit satisfait de lui) a dit aussi: (Nous acquittions l'aumône légale de la fin du mois de Ramadan "Zakât Al-Fitr", à l'époque du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), d'une mesure "Sâ`" de nourriture, ou d'une mesure "Sâ`" de dattes, ou d'une mesure "Sâ`" d'orge, ou d'une mesure "Sâ`" de raisins secs) , et dans une autre version: (ou une mesure "Sâ`" de "Aqat" (lait séché et durci avec lequel on prépare la cuisine, cf. : An-Nihâya)). Rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim.

Cela est la Sunna du Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) à propos de l'aumône légale de la fin du mois de Ramadan "Zakât Al-Fitr", sachant qu'au moment de cette législation, les musulmans possédaient -et en particulier à Médine- le dinar et le dirham, qui sont les monnaies dominantes à l'époque, mais il ne les mentionna pas (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) concernant l'aumône légale de la fin du mois de Ramadan "Zakât Al-Fitr". Et si le versement de l'argent pour l'acquittement de l'aumône légale de la fin du mois de Ramadan "Zakât Al-Fitr" avait été permis, il l'aurait mentionné, car il n'est pas autorisé de retarder une explication au moment où l'on a besoin. Et s'il l'avait fait, cela aurait été rapporté par ses compagnons (qu'Allah soit satisfait d'eux), comme ce qui a été rapporté au sujet de l'aumône légale "Zakât" du bétail resté en pâturage, et de la possibilité de regrouper plusieurs espèces afin d'obtenir le "Nisâb" (montant minimal pour lequel, s'il est dépassé, les biens deviennent imposables), cela ayant pour condition qu'aucune de ces espèces n'atteigne le "Nisâb", ce Hadith s'appliquant spécifiquement à ce cas, car, comme cela a été évoqué précédemment, la base dans les actes d'adoration est l'abstention, et aucun des compagnons du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), à notre connaissance, ne s'est acquitté de l'aumône légale de la fin du mois de Ramadan "Zakât Al-Fitr" en espèces.

Les compagnons sont les plus savants de la Sunna du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), et les plus soucieux de l'appliquer, et s'il était arrivé que l'un d'eux ait acquitté l'aumône légale "Zakât" en espèces, cela aurait été rapporté comme cela fût le cas pour toutes les autres choses qu'ils ont dit ou accompli en rapport avec la législation islamique. Allah (Exalté soit-Il) a dit: {En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle (à suivre)}, et Il a dit (Exalté soit-Il): {Les tout premiers [croyants] parmi les Emigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils L’agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l’énorme succès!}

Ainsi, d'après ce que nous avons cité, il apparait clairement, pour ceux qui veulent la vérité, que verser l'aumône légale de la fin du mois de Ramadan "Zakât Al-Fitr" en espèces n'est pas permis et n'est pas rétribué, car cela contredit les preuves législatives précitées. Je demande à Allah qu'il nous accorde la réussite, ainsi qu'au reste des musulmans, dans la compréhension de Sa religion, qu'il nous maintienne dessus, et qu'il nous préserve de tout ce qui va à l'encontre de Sa législation, Il est, certes, Noble et Généreux. Et que la prière et le salut d'Allah sur notre Prophète Mohammad ainsi que sur sa famille et ses compagnons.


Le Président Général des Directions des Recherches Scientifiques, de la Délivrance des Fatwas, de l'Appel, et de l'Orientation `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz
Source: www.alifta.com

Propager la Da'wah Aider le Markaz

Markaz Al-Forqane Plan d’accès à la librairie

image

Contactez-nous

Adresse du Markaz

Horaires d'ouvertures

Tous les jours:
De 14H30 à 19H30 (d'avril à septembre)
De 14H à 18H (d'octobre à mars)
Exclusivement pour les soeurs :
Les vendredis de 11H30 à 13H30
(fermée aux heures de prières)