Cheikh 'Ubeyd ibn Abdillah ibn Sulayman al-Jabiri:

Je dis à vos voisins musulmans, qu'ils soient français ou ressortissants d'autres pays, d'Europe ou d'Amérique vous ne trouverez aucun savant, adepte de la Sunna, qui cautionne ce genre d'actes ou qui encourage à les accomplir. A l'inverse, les adeptes de la Sunna, qu'ils soient savants, étudiants ou qu'ils fassent partie du commun d'entre eux, réprouvent ces agissements qui sèment le désordre. Quant à celui qui les perpètre, c'est soit un khariji, soit un ignorant qui ne connaît pas la Sunna et qui ne sait pas comment les adeptes de la Sunna se comportent avec leurs voisins non-musulmans.

Imprimer

Encouragement à verser des aumônes pour la construction des mosquées

Écrit par Markaz Al-Forqane. Publié dans À propos du Markaz... .

Encouragement à verser des aumônes pour la construction des mosquées

Par Sheikh Muhammad Salih Al Othaymin - qu'Allah le préserve
> Traduit de l’arabe pour le Markaz Al-Forqane


Au Nom d’Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. Louange à Allah, Seigneur de l’univers. Que la prière et le salut soient sur notre Prophète Muhammad qui est le dernier des Prophètes et l’Imam des pieux, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et tous ceux qui les suivent de la meilleure manière jusqu’au jour de la rétribution.

Ceci dit :

Certes, ce que contient la construction des mosquées comme bien abondant et récompense immense n’est pas ignoré. Ce sont les maisons d’Allah qu’Allah a permis que l’on élève et où Son Nom est évoqué ; Le glorifient en elles matin et soir, des hommes que ni le négoce, ni le troc ne distraient de l’évocation d’Allah, de l’accomplissement de la prière et de l’acquittement de la Zakat, et qui redoutent un Jour où les cœurs seront bouleversés ainsi que les regards.

Certes, ce que contient la construction des mosquées comme bien abondant et récompense immense n’est pas ignoré. Ce sont les maisons d’Allah qu’Allah a permis que l’on élève et où Son Nom est évoqué ; Le glorifient en elles matin et soir, des hommes que ni le négoce, ni le troc ne distraient de l’évocation d’Allah, de l’accomplissement de la prière et de l’acquittement de la Zakat, et qui redoutent un Jour où les cœurs seront bouleversés ainsi que les regards.

Les mosquées sont donc des endroits pour l’évocation d’Allah, Son adoration, Sa glorification, la récitation de Son livre, la propagation de Sa législation et elles sont des refuges pour Ses serviteurs vertueux.

Il est donc d’autant plus convenable pour le croyant qui espère la récompense d’Allah de dépenser ses biens pour la construction des mosquées, en les fondant, les rénovant et les entretenant, et ce afin de se rapprocher d’Allah, en espérant Sa satisfaction et Sa récompense, d’élever le rang de l’Islam et d’avantager les musulmans.

Les mosquées font donc partie des meilleures choses dans lesquelles les biens sont dépensés et ses récompenses sont parmi les plus durables. Ses récompenses sont continuelles et diversifiées, car les musulmans y adorent Allah par la prière et autres. Il s’y trouve des prieurs, des lecteurs de Coran, des enseignants de science et d’autres. Et les musulmans en profitent également pour se mettre à l’abri de la chaleur et se protéger du froid. C’est donc pour cela que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a encouragé à les construire.

Al Bukhary, Muslim et d’autres ont rapporté d’après l’émir des croyants, Othman Ibn ‘Affan, qu’Allah l’agrée, qui a dit : J’ai entendu le Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم) dire : « Celui qui construit une mosquée, Allah lui construira l’équivalent au paradis. ». Et dans une autre version : « Allah lui construira une maison au paradis. ».

La récompense est donc énorme et la rétribution grandiose : une maison dans la demeure des plaisirs éternels, proche du Seigneur Très-Miséricordieux, dans la demeure des plaisirs ininterrompus où les gens ne périssent pas.

Le quartier […] [1] de la ville de […] a besoin de construire une mosquée dans laquelle ses habitants accompliront la prière en commun et les avantages susmentionnés y seront concrétisés. Ils ont besoin de l’aide de leurs frères musulmans afin qu’ils s’associent à eux dans la récompense et les aident dans cette honorable tâche.

J’invite donc mes frères musulmans à participer à la construction de cette mosquée en faisant preuve de générosité selon leurs capacités, [qu’ils donnent] peu ou beaucoup. En effet, quiconque fait le bien fut-ce du poids d’un atome le verra.

Qu’Allah nous aide à réussir à accomplir ce dans quoi se trouvent le bien et la piété.

[Fin de la parole du Sheikh]


[1] Les noms du quartier et de la ville ne sont pas mentionnés dans le livre.


Traduit pour www.markaz-al-forqane.be
source : majmou’ fatawa wa rassail al ‘allama al ‘othaymin, volume 13, pages 447 et 448

Imprimer

Nous ne le répéterons jamais assez : Les Salafis sont innocents de ces attaques terroristes !

Écrit par Markaz Al-Forqane. Publié dans Présentation.

Nous ne le répéterons jamais assez : Les Salafis sont innocents de ces attaques terroristes !

Communiqué du Markaz Al-Forquane
Bruxelles, le 18 juin 2014


 بسم الله الرحمن الرحيم

Louange à Allah Unique, que Ses éloges et le salut soient sur celui après qui il n'y aura plus de prophète, ceci dit :

Une fois de plus, on assiste à des dérapages de la part de la presse et des médias qui tentent encore et toujours de marginaliser la même catégorie de musulmans. Dès qu’un événement se produit ou qu’un acte regrettable est perpétré, on désigne du doigt les Salafis ! Ces derniers sont toujours la cible de diffamations, de mystifications et toute forme d’attaques injustifiées de la part de la presse, des politiques et de ceux qui se disent "spécialistes de l’Islam". Pourtant, ils ne sont pas sans savoir que les Salafis sont le Groupe Uni sur la Vérité, c'est-à-dire les Gens qui suivent scrupuleusement le Coran et la Sounna, selon la compréhension des pieux prédécesseurs. Et cette définition suffit amplement pour leur faire comprendre que les Salafis tirent leurs enseignements uniquement des sources fiables, ils n’admettent ni les actes nouvellement inventés en religion, ni les idéologies étrangères à l’Islam, ni les sectes ou groupes déviants qui prétendent suivre le Coran et la Sounna.

Les Salafis sont sur l’Islam authentique, sur la voie du Prophète (صلى الله عليه وسلم) et de ses compagnons comme cela est rapporté dans la Sounna, ils sont ceux sur quoi était le Prophète (صلى الله عليه وسلم), ainsi que ses compagnons : « Les juifs se sont divisés en 71 factions et les chrétiens se sont divisés en 72 factions et ma communauté se divisera en 73 factions, toutes seront dans le feu sauf une seule », [les compagnons] dirent : « laquelle ô messager d’Allah ? » Il répondit : « Ce sont ceux qui sont sur quoi je suis aujourd’hui, moi ainsi que mes compagnons » [Hadith hassan (bon) : rapporté par At-Tirmidhi et par Al-Hakim dans Al-Moustadrak (1/128 et 129)]

L’un des grands savants de ce siècle, son éminence, le Sheikh Muhammad Ibn Salih Al-’Outhaymine – qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit en réponse à une question qu’il lui a été posée au sujet des pieux prédécesseurs : « Les "Salafs" désignent ceux qui nous ont précédés, toute personne qui en a précédé une autre est un prédécesseur pour elle. Mais si ce terme est évoqué de manière absolue, alors il désigne les trois meilleures générations qui sont : les compagnons, ceux qui les ont suivis et ceux qui ont suivi ces derniers. Ceux la sont les Pieux Prédécesseurs. Et après eux, toute personne qui suit leur chemin est considérée comme étant sur la même voie qu’eux, la voie des pieux prédécesseurs, même si cette personne vit dans une époque bien après eux. Car la Salafiya désigne la voie qu’ont empruntée les Pieux Prédécesseurs qu’Allah les agrée, comme le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit : « Ma communauté se divisera en 73 factions, toutes seront dans le feu sauf une seule, et c’est le Groupe (Uni sur la Vérité)» ; Et dans une autre version : « Ce sont ceux qui sont sur quoi je suis aujourd’hui, moi ainsi que mes compagnons ». En se basant sur cela, la Salafiya est donc restreinte à ce sens, toute personne qui suit la voie des compagnons, de leurs adeptes et de ceux qui les ont suivi dans la bienfaisance est Salafi, même s’il vit à notre époque, qui est le quatorzième siècle après l’Hégire. » [Fin de citation. Réponse tirée du site officiel du Sheikh].

Propager la Da'wah Aider le Markaz

Markaz Al-Forqane Plan d’accès à la librairie

image

Contactez-nous

Adresse du Markaz

Horaires d'ouvertures

Tous les jours:
De 14H30 à 19H30 (d'avril à septembre)
De 14H à 18H (d'octobre à mars)
Exclusivement pour les soeurs :
Les vendredis de 11H30 à 13H30
(fermée aux heures de prières)